Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une critique du recueil

9 Septembre 2008, 12:47pm

 

Fruits doux à mer "
Critique par Claudie LECŒUR, poète et présidente de l’association « Poésie en Vexin » dans « le Trait d’union littéraire ».

Ce nouveau titre* de notre amie Christine Roucaute divisé en quatre chapitres : éclosion, quête, arpège et écritoire, nous ravit à nouveau par la richesse de l’expression, la subtilité du style et la profonde sensibilité qui émane de l’ensemble des textes.

L’auteure effleure l’objet de sa découverte comme on caresse l’inconnu avec curiosité et prudence, puis s’attarde avec amour, avec compassion, admiration, tendresse jusqu’à l’extrémité de l’être, de la chose, du sentiment. De chacun de ces témoignages relatés avec finesse et émotion, elle en retire une leçon douce et amère, scrutant la qualité des échanges et des sensations et acceptant le bonheur, la souffrance sans artifice, sans tricherie. A mer, puisque baignant dans l’eau de l’océan, l’eau de l’amour, l’eau de la vie où Christine Roucaute humecte son cœur avec fièvre.

Son message ourlé de sensualité douloureuse évoque une nature offerte à celui qui sait regarder et traduit la pensée comme ses « roses printanières » ou son « désenchantement », mais aussi qui fait chanter les mots aux « sources de lumière » et au « chant de la terre » et valser les parfums « où tes roses s’exhalent » tel le reflux incessant des vagues téméraires.

*Le premier recueil de l'auteure s'intitule «Terres de faïence »

Commenter cet article